La fée végé qui cuisine

Faire sa glace maison, mais surtout comment garder l'onctuosité après le passage au congélateur ???

Coucou tout le monde,

Je reviens vers vous avec le soleil et l'envie de ressortir ma sorbetière...

Je l'avais mise de côté car à chaque essai de glace, c'était la cata totale...

MAIS POURQUOOOI?

 

On va donc dans un premier temps comprendre comment faire une glace ou un sorbet (avec ou sans sorbetière) et puis surtout, nous allons voir comment aider à garder l'onctuosité de celle ci.

 

Une glace c'est quoi ?

-Du lait ou un jus d'un fruit auquel on ajoute des éléments type : arômes, colorants, épices, fruits ou légumes pourquoi pas (la liste n'est pas fixe,à vous de la faire grandir au fil de vos réussites ou pas ! ).

Que mettre quand on veut garder le moelleux ?
-Les recettes classiques se retrouvent souvent avec un blanc d’œuf ! Bon ok, mais ici on est 100% végétal donc on oubli l’œuf ! Remplacer l’œuf par de la FARINE DE CAROUBE apportera du moelleux à la préparation et permettra de conserver les glaces tendres.

-On peut aussi y mettre de l'alcool car oui l'alcool ne se cristallise pas au froid donc il évitera que la glace se retrouve avec des cristaux de neige.

-La matière grasse comme le beurre végétal aide aussi  garder le moelleux car il apporte la souplesse.

-Préférez des recettes à base de zestes ou pulpes que celles à base de jus (car plus il y a d'eau plus ça durcît comme un glaçon au congélateur).

-Pensez au lait végétal en poudre comme l'amande pour remplacer une partie de lait liquide.

-Et enfin, pensez à faire des pots individuels qui se ramolliront plus vite que les bacs de 1 litre (congeler, décongeler la glace ne l'aidera pas à rester moelleuse ...).

-Pour finir, beaucoup de professionnels de la glace comme gellato à aix m'a confié faire les 2 tiers de ces glaces à base d'une crème anglaise bien grasse ... (donc préférer des "laits" laiteux comme le soja ou le riz que l'amande qui est plus clair)

 

La recette suivante est un dérivé du blog  Better than Butter

Recette
1 boite de lait de coco
6 cs de sirop d'agave
1 cs de rhum de cuisine
50 g de coco râpé (qui remplacera ma farine de caroube)


1/ Ouvrir la boite de lait de coco et verser le lait dans une casserole... (sauf si votre lait de coco est bien homogène. Le mien avait la partie crème dessus et l'eau dessous).
2/ Faire chauffer à feu doux pour homogénéiser le tout.
3/ Ajouter le rhum.
4/ Laisser bien refroidir la préparation. Elle doit être froide pour plus de chance de réussir le tout.

Etape avec la sorbetière :
Suivre les instructions de votre sorbetière et avoir une cuve bien froide.
Ajouter la coco râpé après avoir versé la préparation dedans.

Etape sans sorbetière:
1/ Versez votre préparation dans un récipient supportant le congélateur et ajoutez la coco râpé.
2/ Mettre au congélateur 30 minutes puis remuer le tout avec beaucoup d'énergie (le truc c'est d'incorporer de l'air dedans)
3/ Répéter l'étape 2 toutes les 30 minutes sur 3 heures.
4/ Quand la glace est presque congelée (on sent une résistance ) et bien servez vous accompagnée (ou pas) d'un coulis de chocolat ou de fruits.


Pour ma part, j'ai pu faire 8 boules de la taille de la photo... assez grosses.
Le peu qu'il a resté a servi de test pour savoir si le rhum avait bien eu un effet de liant-moelleux après 24 h au congélateur.
ET BIEN , c'est parfait....avec décongélation, aucunes paillettes apparentes et une glace crémeuse en bouche.

glace coco.jpg

Avec des vermicelles de couleur (sans gluten bien sûr) et des éclats de chocolats, on obtient une gourmandise de rêve.


24/04/2015
2 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 151 autres membres